Qui sommes-nous

Marie Saint-Frai fut toute à Dieu et l’une des grandes préoccupations de sa vie fut de porter à la piété les personnes de son entourage.  A sa suite notre vie est rythmée par notre vie de prière personnelle ou communautaire, car c’est un appel profond de notre vocation de contempler, d’adorer, de nous nourrir de la présence de Dieu dans l’Eucharistie et de le rencontrer régulièrement dans l’intimité et  le silence.

« La prière est une souveraine exigence de l’Amour que Jésus a fait naître dans ton cœur. Jésus a prié d’une manière continuelle. Toute sa vie a été en relation avec le Père… » Const VIII - 26

 

 

 

 

 

 

« Je me confie tout à fait en Dieu. Toutes ces choses me font bien voir que c’est de Dieu que je dois tout attendre. »
Marie Saint-Frai 22.07.1861

 

 

 

 

 

 

Comme notre fondatrice notre vie nourrie de la présence de Dieu nous appelle dans ce monde au service de nos frères souffrants, tout spécialement les personnes en fin de vie avec une prédilection pour les plus défavorisées. En elles, Mère Saint-Frai découvrait le Visage du Christ  et c’est à travers elles qu’elle servait, dans l’amour et le plus grand respect, la Personne de Jésus.
Elle soignait les corps pour atteindre les âmes.

 

 

 

 

 

 

« Les âmes sont des temples où Dieu habite » P. Ribes12.6.1896

 

 

 

                                                                         

                                                                                                                                                                    

Filles de Notre-Dame des Douleurs, notre vie rest très unie à celle de la Vierge Marie, notre Mère et Patronne. Nous vivons à son rythme. Et comme elle nous cherchons et nous essayons de rendre vivante la lumière Pascale au coeur de tout événement. Elle nous apprend à contempler le Christ dans les personnes âgées que nous soignons et dans toutes les personnes que nous rencontrons.

 

 

 

 

" Dieu, toi mon Dieu , je te cherche , mon âme à soif de toi ..." Ps62,1

 

Pour en savoir plus : Mémoire FNDD  < == cliquez ici